Comment l’éducation apporte de l’espoir aux enfants réfugiés

Lorsque nous pensons aux besoins des réfugiés, ce qui me vient à l’esprit, c’est de quoi ai-je besoin pour survivre: un abri, de l’eau, de la nourriture et des services. Mais les organisations travaillant parmi les 25 millions de réfugiés dans le monde démontrent maintenant l’importance vitale de l’éducation pour restaurer un sens du but, de la dignité et de l’espoir pour l’avenir. Si l’éducation transmet d’importantes compétences pratiques, elle soulève également les esprits et ouvre la voie à une vie d’autosuffisance – résultats confirmés à la fois par la recherche empirique et l’expérience sur le terrain dans de nombreux pays.

Ces avantages sont particulièrement importants pour les enfants réfugiés d’âge scolaire, qui sont tous confrontés à des obstacles majeurs à un développement sain. Mais pour les 3,7 millions d’enfants réfugiés qui n’ont pas d’école où aller, ces obstacles sont particulièrement aigus.

Les réfugiés restent déplacés, en moyenne, pendant une période de 10 ans. Au cours de cette période, des millions d’enfants passent à côté des opportunités dont ils ont besoin pour s’épanouir physiquement et émotionnellement. Même les camps de réfugiés qui offrent une scolarité sont souvent mal dotés en ressources, ce qui oblige les enfants à reporter une éducation appropriée jusqu’à ce qu’ils aient quitté le camp pour s’intégrer dans une nouvelle société. Et les élèves qui manquent de structure dans d’autres domaines de la vie peuvent ne pas se sentir motivés pour bien réussir à l’école, alors que l’apprentissage est souvent le seul moment où ils trouvent une structure

Vous trouverez ci-dessous un bref aperçu de plusieurs organisations non gouvernementales qui consacrent des ressources importantes pour aider les enfants réfugiés à atteindre leurs objectifs éducatifs. En plus de leur travail d’aide pratique, ces organisations ajoutent à une base de connaissances en expansion sur la meilleure façon d’éduquer les populations déplacées.

Service jésuite des réfugiés

Le Jesuit Refugee Service / USA (JRS / USA) fournit une éducation, des soins de santé et d’autres services aux réfugiés. Le principe directeur de ce travail est d’intégrer l’aide humanitaire au «voyage» en étroite collaboration avec les réfugiés, généralement dans le but de s’intégrer dans les communautés d’accueil.

L’éducation, une activité essentielle du JRS, est offerte aux réfugiés et aux personnes déplacées dans 42 pays. Le JRS fournit des services éducatifs à tous les niveaux: préscolaire, primaire, secondaire, professionnel et post-secondaire. Ces services couvrent non seulement les programmes traditionnels, mais aussi les programmes et services destinés à répondre aux besoins particuliers de communautés particulières, notamment l’éducation spéciale, l’enseignement à distance, les bourses, les compétences de vie et la formation professionnelle, l’alphabétisation des adultes, les cours d’informatique et de langue et les programmes d’apprentissage accéléré.

Le JRS assume une vaste responsabilité dans la formation des enseignants, le paiement des salaires, la construction d’écoles, la fourniture de mobilier scolaire et le soutien aux associations d’élèves et de parents-enseignants. Le JRS, comme d’autres organisations du genre, explore également les nouvelles opportunités éducatives offertes par les technologies de l’information.

Sésame Workshop, International Rescue Committee Project et la Fondation LEGO

La Fondation MacArthur est fermement résolue à faire de l’éducation une priorité plus élevée dans l’aide humanitaire. Cet engagement se traduit par une subvention de 100 millions de dollars accordée à Sesame Workshop et à l’International Rescue Committee (IRC), visant à éduquer les jeunes enfants déplacés par les bouleversements dans la région d’intervention syrienne (Jordanie, Liban, Iraq et Syrie).

Le programme propose un contenu éducatif personnalisé via la télévision, les téléphones mobiles, les plateformes numériques et les services directs. Il propose un contenu panarabe pour aider les jeunes enfants à acquérir des compétences essentielles en langue, en lecture, en mathématiques et socio-émotionnelles. Les séances de visites à domicile mettent les soignants en contact avec les agents de santé locaux et communautaires – sessions soutenues par des livres d’histoires, des brochures destinées aux parents, des guides pour les soignants, des jouets et des jeux. Les partenaires du projet transforment également des sites communautaires en centres de développement de l’enfant dédiés à l’apprentissage par le jeu.

La Fondation MacArthur et les boursiers sont d’accord sur l’objectif à long terme de ce projet et d’autres similaires: inspirer d’autres ONG à promouvoir une aide centrée sur l’éducation pour les enfants en crise.

L’année dernière, la Fondation LEGO a annoncé une subvention de 100 millions de dollars sur cinq ans à Sesame Workshop dans le cadre du projet Sesame Workshop / IRC décrit ci-dessus. Son objectif est d’aider les jeunes enfants touchés par la crise des Rohingyas au Bangladesh et la crise dans la région d’intervention syrienne. Sesame Workshop travaille en partenariat avec BRAC, l’ONG bangladaise; le Comité international de sauvetage (IRC); et Global TIES for Children de l’Université de New York.

Les partenaires du projet offrent des services directs par le biais du réseau BRAC de laboratoires de jeux humanitaires pour les enfants d’âge préscolaire des populations réfugiées rohingyas et bangladaises, en utilisant du matériel de jeu culturellement approprié. Les enfants reçoivent une nouvelle génération de vidéos, de livres d’histoires, de jeux et d’énigmes Muppets. En outre, Sesame Workshop partage ses vidéos via des visionnages mobiles et pop-up dans les communautés de réfugiés et d’accueil.

La subvention de la Fondation LEGO est la première réponse d’un tiers au défi posé par la Fondation MacArthur pour que l’aide humanitaire serve mieux les jeunes enfants touchés par la crise. La subvention est également une forte approbation de l’approche d’apprentissage basée sur le jeu, en particulier pour ceux qui ont vécu le traumatisme de la vie dans les camps de réfugiés.

Projet Hope

Project Hope était une étude menée dans le cadre d’un programme destiné aux enfants syriens réfugiés en Turquie, qui sont confrontés à de graves obstacles linguistiques et de santé mentale pour réussir dans leur scolarité. Les chercheurs ont utilisé un ensemble d’interventions pédagogiques soigneusement conçues pour déterminer la meilleure façon de surmonter ces obstacles. Celles-ci comprenaient Cerego, une application d’apprentissage adaptatif; Minecraft, le jeu de construction populaire; et d’autres jeux pour enseigner des compétences comme le codage. Au total, 147 enfants ont été affectés au groupe d’intervention ou au groupe témoin.

De toutes les interventions, Cerego a été jugée par les participants comme la plus agréable (78% l’ont appréciée) et la plus efficace (82% ont estimé qu’elles en ont tiré des leçons). Les tests de turc post-intervention ont confirmé l’efficacité de Cerego dans l’amélioration de la compréhension du turc, un facteur crucial dans l’avenir éducatif des enfants, en particulier l’intégration dans les écoles locales.

Plus important encore, les interventions ont produit collectivement des changements encourageants dans la santé mentale des enfants. En utilisant une mesure psychologique établie, les chercheurs ont constaté une amélioration substantielle des attentes négatives des enfants pour l’avenir, qui ont diminué de 55% au cours de l’étude.

Apprentissage mobile pour les réfugiés à Lesbos

Les nouvelles opportunités éducatives offertes par l’informatique ont fait l’objet d’un précédent article de mon blog: «Trouver un refuge dans l’apprentissage? Le rôle émergent de l’apprentissage mobile pour les réfugiés à Lesbos». J’y ai décrit mon expérience en tant que participant à la Conférence Changemakers qui s’est tenue à Mytilène, sur l’île grecque de Lesbos, où se trouve une importante colonie de réfugiés qui abrite des milliers de Syriens qui ont fui leurs maisons.

J’ai été invité à parler aux travailleurs des ONG et aux enseignants des camps de réfugiés de l’apprentissage mobile et d’autres solutions technologiques éducatives. Nous avons organisé des ateliers sur le design thinking, ainsi qu’une introduction au codage.

Je suis ressorti de cette expérience plus convaincu que jamais des nombreuses opportunités positives offertes par l’apprentissage mobile. Il faudra plus qu’un simple téléphone portable dans chaque poche pour répondre aux besoins éducatifs des réfugiés à Lesbos et dans le monde. Mais mes nouveaux amis là-bas, et les responsables des projets partagés dans cet article, ont montré à quel point les technologies éducatives peuvent nous mener à rendre les enfants plus heureux, en meilleure santé et, surtout, plus optimistes quant à leur avenir. “

Avatar

About the author

I am the Founder and the Owner of Pembuat Website. I love to provide our readers with the latest Economical News from all around the world.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *